Menu =)

Foire aux questions

LE NOBRA, C'EST COMPLIQUÉ ? COMMENT ON FAIT ? Voici quelques question courantes autour du non-port du soutien-gorge... et leurs réponses. Il s'agit ici plus d'une introduction au blog, n'hésitez pas à parcourir les autres pages !

Pourquoi vivre sans soutien-gorges?

Ne plus porter de soutien-gorge permet :

Vivre sans soutien-gorge avec une forte poitrine, ça semble impossible, non?

Détrompez-vous! Contrairement à ce l'on pourrait s'imaginer, même les fortes poitrines peuvent se passer de soutien-gorge. Il faudra bien sûr plus de temps pour que les seins s'habituent, que les ligaments de Cooper se renforcent, apprivoiser ces nouvelles sensations, accepter l'aspect naturel des seins, etc... mais c'est bien réalisable, et souhaitable. Vous pouvez commencer par le retirer chez vous par exemple. Moins vous en porterez, mieux vous vous sentirez!

Porter des soutien-gorges avec assiduité permet-il vraiment de préserver la poitrine de la chute?

Pas du tout! C'est un mythe absolument énorme! Au contraire, le port régulier du soutien-gorge a tendance à accélérer la chute de la poitrine, et ce, dès les premières années où l'on en porte. En effet, les moyens de soutien naturels comme les ligaments de Cooper ou les muscles peauciers du coups ne sont plus sollicités... ce qui joue défavorablement sur la tenue des seins! Le mieux est de se passer au maximum des soutien-gorges.

Je me vois mal faire du sport sans soutien-gorge. Y-a-t-il un risque à pratiquer mes activités sportives sans maintien?

Très bonne question! Ce qui est certain, c'est que l'étude de Laëtitia Pierrot a montré que sur l'échantillon de femmes sportives avec un bonnet A/B/C, le sport sans brassière raffermit les seins et développe les aptitudes de maintien de la poitrine! La nature est bien faite!

Est-ce possible au delà? En fait, cela dépend de la situation de chaque femme et de la volonté qu'on y met. Pour celles qui ne sont pas à l'aise, des brassières ou débardeurs sont intéressants afin de laisser la poitrine respirer pendant l'effort.

Des rumeurs sur internet rapportent que porter des soutien-gorges donnerait le cancer du sein, c'est vrai?

Le lien entre port du soutien-gorge et cancer du sein est montré depuis longtemps (la toute première fois en 1930!). Certaines personnes du corps médical prétendent que cela n'existe pas, que c'est une "rumeur", pourtant les faits sont bien là : plusieurs études ont montré que porter quotidiennement un soutien-gorge favorise l'apparition de cancers, ainsi que de nombreuses pathologies variées (irritations, douleurs, problème de respiration, kystes...)

Quelles sont les sources du blog?

Dans un premier temps, je me suis basé en grande partie sur l'excellent diaporama d'Yves : les dangers du soutien-gorge. Il cite un grand nombre de sources médicales. J'en expose une partie dans la rubrique sources.

Mon autre source d'inspiration provient des femmes elles-mêmes, qui témoignent sur internet et dans la vie réelle, de leur problèmes avec les soutien-gorges, et comment elles s'en sont libérées.

Quelles alternatives si je ne peut pas faire autrement que porter quelque chose, pour des raisons personnelles ou liées à mon travail ?

Le soutien-gorge peut être agréablement remplacé par des alternatives simples, comme des brassières, caracos, débardeurs, vêtements prêts du corps et/ou couvrants, foulards, etc. Votre imagination peut vous rendre de grands services!

Et le regard des autres?

Une des questions les plus importantes à vous poser est : vivez-vous pour vous-même ou pour l'image que vous donnez? Quand la santé des femmes est en danger, porter un soutien-gorge contre tout bon sens ne se justifie pas! Ne plus porter de soutien-gorge a permis a de nombreuses femmes d'assumer leur corps tel qu'il est, et non tel que les standards de la mode le voudraient...

Pourquoi le soutien-gorge est-il si mauvais pour la poitrine?

Pour résumer simplement, les soutien-gorges compriment la poitrine, surtout ceux possédant des armatures et/ou mal ajusté à votre morphologie. Cette compression et le manque de mouvements empêche la lymphe de circuler et d'évacuer les toxines, de faire respirer la poitrine, provoquant de nombreux problèmes de santé, comme très souvent des kystes.

[cette page est encore en cours de rédaction...]