Menu =)

Comment arrêter de porter des soutien-gorges?

PORTER DES SOUTIEN-GORGES N'EST PAS BON POUR LA SANTÉ, en particulier pour les seins. Malheureusement, en plus de cela, le port du soutien-gorge génère sa propre dépendance et il n'est pas toujours évident de s'en défaire... Comment peut-on arrêter d'en porter alors? C'est facile? Je vous propose un petit guide pratique qui répondra à bon nombre de questions que vous vous posez.

Une nouvelle vie seins libres!

⚠ VOTRE ATTENTION ⚠


Je ne prétends pas ici, au travers de ce petit guide, répondre à tous les problèmes possibles, ni de prendre en compte tous les cas particuliers qu'il peut exister. Je vous demanderai donc une certaine "tolérance" et de ne pas être trop sévère avec moi :)

Par ailleurs, même si mon objectif sincère est de fournir les meilleurs conseils et indications raisonnables possibles, vous devez comprendre que je ne pourrai pas être tenu responsable de quoi que ce soit, surtout si vous vous blessiez en faisant n'importe quoi. Il est important que vous adaptiez la démarche à votre situation personnelle.

C'est bien gentil la théorie, mais concrètement, comment passer seins libres?

En premier lieu, il faut que vous preniez pleinement conscience que le soutien-gorge est un faux besoin (voir les autres pages du site). S'en passer est est réalité beaucoup plus facile que vous ne l'imaginez! Cependant, laisser le soutien-gorge derrière soi demande souvent un minimum de motivation et de volonté. J'insiste, car la motivation est un point très important. Certaines femmes ne parviennent pas à s'en débarrasser ou trouvent l'expérience trop difficile... mais très souvent, il s'agit là tout simplement d'un problème de méthode, en s'y prenant de la mauvaise manière. Il est en effet tentant de vouloir obtenir des résultats rapidement, mais ce n'est pas toujours possible!

Dans notre société actuelle, il faut tout avoir, tout de suite, et sans efforts... mais de toute évidence, ce n'est pas tout à fait comme cela que fonctionne la nature! Sortons donc de cette logique absurde et à court terme. Le corps humain est bien fait, il est capable de s'adapter à de nouvelles contraintes (du moment qu'elles respectent sont plan de fonctionnement), mais pour cela, il a besoin d' entraînement au travers d'une période d'adaptation. Les seins en représentent le parfait exemple! En effet, la poitrine va s'adapter naturellement aux contraintes de la gravité et des mouvements (qui sont parfaitement normaux mais rendus impossibles avec le soutien-gorge). De profonds changements vont alors se produire. De bons changements, qui font changer votre vie et la rendre plus agréable au quotidien.

Comme nous l'avons vu précédemment, chez la grande majorité des femmes, la poitrine connaît progressivement des transformations très favorables lorsqu'on l'allège du soutien-gorge. Ce n'est pas un "miracle" quand on y réflechit un peu. Cela s'explique par la remise en fonctionnement normal. Mais pour ce faire, il va falloir de la motivation. Il va falloir sortir de votre petite zone de confort. Nous savons toutes et tous ce qu'est la zone de confort... c'est un enfermement pervers reposant sur la politique du moindre effort et la peur de l'inconnu... Et bien aujourd'hui, il va bien falloir en sortir! La zone de confort nous empêche d'évoluer, de prendre de nouveaux chemins dans la vie. Il ne s'agit pas là de tout casser, mais de remettre en question de mauvaises habitudes, dont le soutien-gorge fait partie intégrante.

Je vais être chiant, je vais me répéter et bien insister sur ce point : il va falloir sortir de votre zone de confort de merde. Vous allez voir, ça fait le plus grand bien.

Vous aurez aussi deviné intuitivement qu'il vous faudra, pour ce faire, de la patience, et un minimum de méthode (un grand mot, c'est en fait très simple). Il est logique et vivement conseillé de progresser par étapes, afin de ne pas souffrir et de ménager votre poitrine, et ne pas entamer bêtement votre motivation. Pour beaucoup de femmes, cela ne se fera pas du jour au lendemain. La poitrine va évoluer, se renforcer d'elle-même. Médicalement parlant, cela consiste en une forme de rééducation des seins, car depuis leur apparition à l'adolescence, ils n'ont en fait que très peu travaillé et leurs moyens naturels de soutien en sont atrophiés, même la chair est anormalement molle. Notez qu'il n'est pas forcément possible à l'avance de savoir combien de temps cette transformation prendra. Ce n'est pas grave, il ne s'agit pas d'une course, vous avez tout votre temps! Donc prenez-le justement!

Lorsque vous n'êtes pas habituée à vivre sans soutien-gorge, il est tout à fait normal de connaître des tiraillements au niveau de la poitrine, surtout au début, mais ces petites douleurs vont normalement s'estomper et disparaître. Attention : vous ne devrez pas pour autant souffrir le martyre, c'est parfaitement inutile et vous pourriez peut-être vous faire du mal en provoquant éventuellement des lésions. Le but ultime est d'atteindre 100% de votre temps braless (ou presque) sans vous blesser. Rappelez-vous toujours de votre objectif et surtout pourquoi vous le faites.

La transition vers les seins libres : les étapes

Concrètement, voici votre feuille de route, en plusieurs étapes et points clés. Vous devrez l'adapter selon vos propres besoins et votre progression :

1. Se libérer à la maison

2. Sortir sans soutien-gorge

3. Le sport sans soutien-gorge

4. Quelques petites choses à connaître



Un aspect important de la démarche est de laisser le temps à votre poitrine de s'adapter. Soyez patiente. Il vous faudra probablement quelques jours, qui peuvent aller à quelques semaines, voire plusieurs mois dans le cas d'une très forte poitrine, afin d' apprivoiser ces nouvelles sensations et vous habituer complètement aux seins-libres... ainsi que pour en mesurer pleinement les bénéfices! D'une femme à l'autre, les disparités dans le temps nécessaire pour cette transition sont importantes et illustrent toute la variété des situations personnelles.

Si pour une poitrine menue la transition peut se faire très rapidement -- ça tire un peu 24H et après fini, plus jamais de soutifs! -- pour les poitrines généreusement pourvues au contraire, il faudra souvent compter un délai supplémentaire, parfois important (de plusieurs mois), en progressant par paliers plus petits, à votre rythme propre, c'est très important. Un certain nombre de femmes croient que la transition s'oppère forcément du jour au lendemain pour tout le monde, ce qui est une grossière erreur... pour les fortes poitrines, c'est souvent plus compliqué et long. Ne cherchez donc pas à y parvenir trop vite, vous pourriez vous faire mal inutilement... Dans tous les cas, vous aurez besoin de volonté et de détermination!

Bon courrage! Ne perdez pas de vue que la récompense suivra vos efforts! Elle en vaut la peine!

Le vrai problème est avant tout psychologique

J'entend déjà certaines femmes grogner! Pourtant, je peux vous assurer que d'après tout ce que j'ai pu lire, discuter, observer, déduire, etc. le problème du passage aux seins libres est à 80% psychologique!

Pourquoi mes copines y arrivent plus facilement que moi?

Nous l'avons vu précédemment, il peut être plus ou moins long et plus ou moins facile de se détacher du soutien-gorge. Il n'existe pas d'algorithme permettant de dire combien de temps il vous sera nécessaire. Pourquoi tant de différences d'une femme à l'autre?

C'est votre choix

Si vous survolez ce site, c'est probablement car le sujet vous intéresse ou vous concerne. Ça tombe bien, vous êtes au bon endroit! Vous trouverez ici des informations particulièrement utiles sur le sujet. Rappelons-le encore: refuser de porter un soutien-gorge n'est pas un crime... c'est simplement un droit! Un choix qui devrait être librement assumé! Votre hésitation est tout à fait compréhensible, mais sachez qu'il est jamais trop tard pour prendre de bonnes habitudes! Il n'y a d'ailleurs qu'en expérimentant que l'on se forge réellement une opinion. Aujourd'hui, environ 95% des françaises en portent régulièrement, même parmi les femmes ayant une poitrine menue (bonnet A/B), ce qui pose naturellement quelques questions sur leur besoin réel et sur la force écrasante des injonctions sociales. Heureusement, la situation semble peu à peu changer, principalement grâce aux mentalités qui évoluent, ainsi qu'aux informations disponibles sur le web. Il y a fort à parier que la proportion de femmes seins-libres (braless) s'élèvera encore à l'avenir...

De plus en plus de femmes s'interrogent et abandonnent cet accessoire inutile. Alors pourquoi pas vous aussi?

Et au travail...?

Aie aie aie! Nous abordons ici un point "sensible"! Il est tout à fait légitime de se demander ce qui est permis ou non sur son lieu de travail. Théoriquement, un employeur peut tout à fait exiger une tenue de travail particulière. Cela peut aller d'un simple t-shirt de reconnaissance, à une tenue réglementée (sanitaire par exemple). En revanche, l'employeur ne peut théoriquement pas vous obliger à porter ou non des sous-vêtements... du moment que vous restez dans le cadre des bonnes moeurs. Il y a évidement une marge d'appréciation qui dépend de chacun et chacune...

Le fait est aussi que certain(e)s patron(e)s se croient absolument tout permis! Mais c'est un autre problème...

Il existe 3 attitudes possibles, progressives et perméables :

Si vous sentez que ça va coincer, essayez d'aborder calmement le sujet en aparté, exposez vos raisons. En cas de refus, vous pouvez toujours tenter le joker dispense de soutien-gorge par votre médecin traitant. Un médecin doit normalement être à l'écoute de son patient, ce genre de chose ne devrait pas le choquer. Je ne sais pas si la pratique est courante, mais cela mérite vraiment d'être essayé!

Bien sûr, je ne vous encourage pas à finir au prod'hommes pour une histoire de soutien-gorge, ce serait assez dommage, sauf si vous estimez évidement que votre boulot vous insupporte que vous n'avez plus rien à perdre...

Partez dans une logique positive : ça passer comme une lettre à la poste. C'est finalement souvent ce qui se produit en fait ;) Pour les situations plus délicates, où si vous vous sentez mal à l'aise, vous pouvez jouer la carte de la discretion. Nous allons voir par quoi remplacer idéalement le soutien-gorge!

Par quoi remplacer le soutien-gorge?

Après un rapide tour d'horizon, si vous n'êtes pas totalement convaincue, si vous hésitez encore à laisser de côté votre soutien-gorge, si certaines raisons (dont professionnelles...) vous posent problème, ou tout simplement que vous avez besoin d'un peu de temps pour vous habituer, etc... pas de panique! Il existe plusieurs solutions alternatives simples et économiques afin de débuter en pleine confiance votre nouvelle vie sans soutien gorges. En voici quelques exemples :

Voila, vous voyez qu'il y a du choix pour remplacer le soutif quand on se creuse la tête ;-) De nombreuses astuces et des témoignages sont disponibles sur mon blog (voir le tableau des meilleurs sites). Rien ne vous empêche de développer par vous-même vos propres techniques... et de les partager :-)

Si vous tenez à garder quelques soutifs...

...c'est votre droit! Vous avez certainement vos propres raisons, et je les respecte. Je souhaite cependant rappeler quelques bonnes pratiques souvent ignorées/négligées, afin de respecter votre poitrine et votre corps. Vous ressentirez alors un gain important en confort au quotidien! Voici quelques bonnes pratiques :

Un mode de vie pour une belle poitrine

Maintenant que nous avons abordé l'aspect vestimentaire, il est important de garder ceci à l'esprit : le mode de vie est fondamental afin d'entretenir une belle poitrine, ou de redonner de la vigueur aux seins maltraités... et vous allez voir, ce n'est pas très sorcier... Afin de renforcer sa vitalité, vous épargner des soucis de santé, ou peut-être vous convaincre par la pratique, il existe quelques recommandations sérieuses.

Votre attention, ces conseils sont importants :



Vous l'aurez très certainement remarqué : ces recommandations sont assez triviales et émanent du bon sens... Elles ne concernent d'ailleurs pas uniquement les seins, car la santé est un tout, à considérer dans sa globalité. Du fait de ses particularités anatomiques, et confronté à nos poisons quotidiens, le sein souffre, tel un bouc émissaire de notre époque au mode de vie déraciné. Pourtant, une bonne et simple hygiène de vie contribue fortement à prévenir de nombreux problèmes de santé et maladies chroniques comme le cancer, mais aussi à ralentir le vieillissement... auquel le sein est lui aussi inévitablement confronté...

Nous pourrions facilement élargir cette liste de conseils, mais en suivant ces quelques principes de base, la santé et l'aspect de vos seins n'en seront que meilleurs!

Je ne peux que vous encourager pour continuer votre démarche santé, à consulter la partie comment avoir de beaux seins?

EN RÉSUMÉ :


  • La transition vers les seins libres implique de sortir de votre zone de confort! La période de transition est un effort nécessaire pour accéder à un niveau plus élevé de bien-être.
  • La poitrine se maintient naturellement d'elle-même. Si vous y allez avec méthode, doucement et progressivement, vous n'avez rien à craindre. Cela peut prendre du temps mais rien d'anormal en cela.
  • Vous avez la liberté et l'intelligence d'adapter votre pratique en fonction de vos besoins et de la situation. Pour ce faire, de nombreuses alternatives aux soutien-gorges existent, simples et efficaces.
  • Encore une fois, il est parfaitement légitime de ne pas porter de soutien-gorge, même au travail. Vous n'avez pas à vous sentir coupable de vivre ainsi. C'est le problème de ceux qui vous critiquent, pas le vôtre.