Menu =)

Vivre mieux sans soutien-gorges !

sans soutien-gorge

NE PLUS PORTER DE SOUTIEN-GORGES ? Pour sa santé ? Par liberté ? Par choix ? Renoncer à cet accessoire apportant un soutien et une élégance "indispensables" ? Voici une idée qui semble encore bien étrange à beaucoup de femmes... Pourtant, le soutien gorge, accessoire tellement familier depuis quelques décennies, est loin d'être bénéfique ! Il a par ailleurs de moins en moins d'adeptes... Je vous propose de découvrir tout au long de ce blog, une thématique méconnue du grand public : l'intérêt de vivre seins-libres, pour votre santé ainsi qu'un meilleur confort au quotidien. Et bien plus encore! Si vous pensiez tout savoir sur vos seins, vous allez maintenant les redécouvrir...

Avant de découvrir mon blog... prenez juste quelques petites secondes pour vous poser ces questions :

  • Pour quelle(s) raison(s) portez-vous des soutien-gorges? Vous sentez-vous obligée de le faire ? Par rapport à qui ou à quoi ?
  • D'après vous, porter quotidiennement un soutien-gorge permet-il réellement de préserver la poitrine ? Pourquoi ?
  • En arrivant chez vous le soir, n'avez-vous pas (très) envie de retirer votre soutien-gorge? Et le weekend? Pourquoi ? Que ressentez-vous durant les moments privilégiés où vous n'en portez pas ?
  • Avez-vous déjà ressenti à quel point l'exercice physique (même une simple marche quotidienne) fait du bien à votre corps, et libère votre esprit des pensées négatives ?
  • Aimez-vous tenter de nouvelles expériences, relever des défis utiles et constructifs ?

Quelles que soient vos réponses, elles sont importantes. Nous verrons plus loin pourquoi... :)

Ça parle de quoi?

Bienvenue sur Freetheboobies.fr! Mais c'est quoi ce site!? Freetheboobies.fr est un blog de ré-information visant à sensibiliser les femmes (et les hommes aussi) sur les dangers du soutien-gorge sur la santé. Cela d'autant plus si la pratique est quotidienne et l'usage intensif. L'objectif de ce site est également de mettre à l'honneur la pratique des seins libres, aussi appelé nobra, c'est-à-dire le non-port du soutien-gorge. Cette manière de vivre très simple et en harmonie avec son corps a de nombreux avantages... même si par manque d'informations et du fait des préjugés, elle peut surprendre beaucoup de gens!

Si vous n'êtes pas familière avec les seins libres ou tout simplement mal à l'aise sans soutien-gorge, vous pensez peut-être que tout cela n'est pas sérieux, qu'il s'agit d'une idée folle, complètement absurde, infondée, grotesque, provocante, perverse (qui sait!?), fantaisiste, ou tout ce qui vous passe par la tête... mais en fait, vous allez voir que non, tout simplement non, rien de tout cela... le nobra est en fait très loin de tout ce que vous imaginez ou tout ce que l'on a pu vous raconter ! Alors oublions maintenant les idées reçues ;-)

Je vais vous expliquer en quoi se passer de soutien-gorges est une pratique saine pour le corps et l'esprit. Laissez-vous juste quelques minutes pour découvrir les bienfaits des seins libres et remettre en question des années de croyances érronées. Attention : ce site peut changer définitivement (et en mieux) votre perception de vos seins... :)

[ image: sans soutien-gorge ]
Une femme seins libres. Rien de plus évident, rien de plus confortable que d'être libérée d'un étau inutile...

Dans les faits, maintes études scientifiques et observations médicales, confirmées par de nombreux témoignages, montrent que contrairement aux idées reçues communément admises, ce cher soutien-gorge n'est pas du tout votre ami... loin de là! Il s'avère en réalité néfaste pour la poitrine, en favorisant sa chute (ptôse) prématurée, ainsi que de nombreux problèmes de santé...

Nous nous efforceront ici de rétablir quelques vérités et de convaincre les femmes de se passer de cet accessoire, ou à défaut d'en limiter l'usage et de respecter quelques bonnes pratiques, essentielles afin de vivre en harmonie avec son corps. Freetheboobies.fr vous propose pour cela, en plus de ses explications et conseils utiles, de nombreux témoignages et références à consulter. C'est aussi ça qui fait la force de ce blog!

En espérant que toutes ces belles infos éveilleront votre curiosité! Bonnes visite!

Pourquoi vivre seins libres ?

Afin d'introduire ce sujet original, mais non moins important, je vous propose en premier lieu d'aborder ensemble les principales raisons pour lesquelles les femmes qui vivent sans soutien-gorge au quotidien, s'en portent bien mieux ainsi. Nous aborderont en détail toutes les motivations pour vivre braless au fil des pages du site. Il existe évidement bien d'autres raisons! Vous pourrez certainement aussi y ajouter vos propres motivations personnelles ;)

[ image: arguments pour une vie sans soutifs ]
No Bra ou la vie sans soutif! par Mamzelle Thorgard (illustration reprise avec son aimable autorisation :-) )

1. Porter des soutien-gorges favorise la chute des seins

Hééééé oui! De nombreuses études scientifiques et observations médicales (voir la partie dédiée) montrent que le port du soutien-gorge au quotidien favorise la ptôse mammaire, c'est-à-dire la chute des seins, en affaiblissant les moyens de suspension naturels de la poitrine, principalement les ligaments de Cooper. Avec un soutien-gorge porté chaque jour, ces ligaments, organisés comme un "filet de courses", deviennent alors "paresseux", se relâchent et ne remplissent plus leur rôle de soutien... Rappelons au passage que le soutien-gorge représente un soutien totalement artificiel qui ne dure que le temps de son utilisation! Petit à petit, le sein s'étiole et perd de sa vitalité. Il vieillit alors plus vite. Plus vous le gardez longtemps chaque jour, plus votre poitrine se relâche...

image : stades chute seins
La poitrine a tendance à se relâcher progressivement tout au long de la vie. Ce phénomène est très variable d'une femme à l'autre et dépend aussi de son parcours de vie. Mais porter un soutien-gorge ne fait qu'accélérer la chute des seins...

Par ailleurs, en affaiblissant les moyens de suspension, le soutien-gorge crée son propre besoin, provoquant une véritable addiction et vous entrainant dans un cercle vicieux de dépendance... Ce phénomène vous rend captive des soutien-gorges et vous donne l'impression que vous ne pouvez pas vous en passer... ce qui n'est qu'une impression.

2. Sans soutif, la poitrine s'embellit et gagne en fermeté

C'est un fait que l'industrie de la lingerie n'apprécie pas beaucoup et dont elle ne vous parlera jamais! Saviez-vous que sans soutien-gorges, la poitrine s'embellit naturellement? Une étude menée durant 15 années par Jean-Denis Rouillon, médecin du sport à Besançon, a montré que sans soutien-gorge, la poitrine se raffermit, a meilleur aspect, les mamelons remontent d'en moyenne 7mm par an, l'angle des mamelons se redresse vers l'horizon, l'écart entre les seins diminue, les vergetures s'estompent, le sein prend un peu de volume, etc... la liste des bienfaits est longue!

Nottez bien que les améliorations sont impressionantes mais peuvent demander un peu de temps... et sont plus ou moins rapides et variables suivant la situation de chaque femme.

[ image: graphique angle du mamelon ]
Graphique de l'évolution moyenne de l'angle du mamelon au fil des mois, après avoir retiré le soutien-gorge. Étude de Jean-Denis Rouillon. Les seins remontent spontanément!!

3. Le soutien-gorge est à l'origine de nombreux problèmes de santé.

Voici un fait méconnu mais qui commence peu à peu à se savoir : les soutien-gorges s'avèrent nocifs pour les seins et pour la santé. En porter chaque jour entrave la circulation normale de la lymphe et du sang dans la poitrine, ce qui s'avère être clairement à l'origine de kystes douloureux, de réactions cutanées désagréables et de nombreuses autres pathologies... (dont on parle plus loin)

Le lien avéré avec le cancer du sein est certainement le plus grave et s'avère de la plus grande évidence lorsqu'on y regarde de plus près. Une étude parue en 2016 confirme une nouvelle fois le lien entre port du soutien-gorge et cancer du sein. Le soutien-gorge est également à l'origine de douleurs dorsales, musculaires, et peut aggraver celles qui existent déjà... de quoi faire réfléchir! Si vous avez ce genre de problèmes, supprimer votre soutien-gorge vous aidera beaucoup! Une liste exhaustive des problèmes occasionnés est consultable plus bas.

4. Le confort XXL

C'est amusant, on parle beaucoup de confort à notre époque... surtout pour nous faire acheter tout un tas de truc dont on a pas forcément besoin. Dans notre société consumériste, cette notion de confort est à relativiser grandement! Le soutien-gorge est habituellement présenté comme un accessoire (soi-disant) libérateur pour la femme. Comme si avant l'arrivée des soutifs, posséder des seins était forcément un cauchemar... Comme si on ne pouvait pas vivre sainement au naturel...

Mais franchement, qu'en est-il réellement du "confort" des soutien-gorges?

[ image: enlever-soutif-liberation.jpg ]
Retirer son soutien-gorge est la première chose que font beaucoup de femmes en rentrant chez elles le soir... Et hop, enfin la liberté! Pourquoi ne pas s'en passer tout simplement en permanance?

Si vous discutez du soutif autours de vous, vous réaliserez ô combien de femmes se plaignent de l'inconfort qu'il occasionne durant toute la journée! On nous aurait caché la vérité !? Comme c'est étrange! L'enlever en arrivant à la maison est bien la première chose que font bon nombre de femmes!! Et vous...? :-) Au final, ne serait-il pas plus simple de ne rien mettre du tout? Entre la sensation de liberation, le temps gagné à ne plus le choisir en fonction de sa tenue, réajuster en permanence ces fichues bretelles, etc... ce ne sont finalement que des avantages... la pression sociale peut aller se rhabiller!

Décider de s'en passer totalement est plus qu'un soulagement... c'est un grand morceau de bonheur! La liberté de mouvements retrouvée n'a pas de comparatifs... Et quand il fait chaud, vous allez vite comprendre pourquoi il est plus agréable de le laisser dans les tirroirs... Avec les seins libres, vous allez redécouvrir ce qu' être à l'aise signifie vraiment. Et cela, juste en supprimant ce seul accessoire de votre garde robe... La vie est parfois si simple ! ;-)

Vous trouvez cela incroyable? Essayez par vous-même... :)

5. Redevenez vous-même

"Hey dis-moi, tu en as pas assez des soutifs chers, des attaches qui grattent, des baleines qui te rongent le dessous des seins? T'en as pas marre de devoir porter ces trucs débiles pour faire comme tout le monde sans réfléchir? Raz-le-bol d'être serrée, de te sentir oppressée? Relache la pression : vire enfin cette horreur... Pas besoin de bulletin de vote ni d'argent pour reprendre le contrôle! La vérité, c'est que tu n'as pas besoin de t'en remettre à autrui pour prendre LA bonne décision..."

Une petite voix dans la tête...

Sachez que vous n'avez pas à vous sentir obligée de porter un soutien-gorge! Surtout pour des raisons aussi creuses que la peur du téton qui pointe. Votre bien-être est juste essentiel, pourquoi donc accepter contre tout bon sens un tel étau? Pour certains milieux professionnels où cela poserait problème, il existe des alternatives intelligentes, discrètes et très abordables qui permettent de masquer l'absence de soutien-gorge. Nous en parlerons un peu plus loin...

Porter un soutien-gorge, c'est comme se traverstir, se cacher à moitié et pire : se mentir à soi-même sur qui on est. C'est forcer sa poitrine à rentrer dans un moule qui ne lui convient pas, l'oppresser, la malmener pour rentrer dans une conformité sociale absurde... mais qu'avez-vous vraiment à y gagner?

Se passer de soutien-gorges, c'est redevenir soi-même, sans artifices, sans pression, sans stress!

6. Ne vous mentez plus, il est temps de vous assumer!

Dans le fond, vous savez très bien que la phobie d'avoir les tétons qui pointent et les seins qui rebondissent tout seuls est une pure construction sociale infondée et ne reposant sur rien de sérieux. Une partie de vous aimerait s'en débarrasser, non? Les hommes aussi peuvent avoir les tétons qui pointent, pourtant cela ne pose aucun problème... pourquoi vous reprocher et culpabiliser de laisser paraitre vos tétons sous votre chemise? Cela n'a rien de vulgaire ou d'indecent, c'est juste un fait qu'hommes et femmes ont des tétons qui peuvent durcir au premier coup de froid.

Ne plus porter de soutien-gorge est le meilleur moyen de redécouvrir votre poitrine, de l'assumer et de l'aimer telle qu'elle est... Les soutien-gorges véhiculent une image totalement faussée de la poitrine féminine, avec des courbes anti-naturelles au possible, qui ne reflètent pas la réalité et feraient presque croire que tous les seins se ressemblent! Du genre seins super ronds, bien trop hauts pour être naturels, ultra-symétriques, immobiles... la réalité, ce n'est pas ça pour au moins 90% des paires de seins.

Ce n'est pas en portant un soutien-gorge tous les jours et en voulant absolument dissimuler votre poitrine réelle que vous allez vraiment apprendre à l'aimer... non? Alors de vous mentez plus! Le nobra est juste le meilleur moyen de vous réconcilier avec vos seins et de les aimer tels qu'ils sont... et non pas tel qu'on voudrait qu'ils soient!

7. Vous allez faire de sacrées économies...

Parlons maintenant d'argent. Les soutien-gorges, en tout cas ceux de qualité, coûtent chers. Celles parmi vous en particulier qui portent des grandes tailles savent à quel point ils peuvent coûter une fortune. Sachant que la poitrine évolue en volume et en aspect tout au long de la vie d'une femme, mais aussi durant le cycle menstruel, il faudra compter beaucoup de soutifs et de tailles différentes à acheter...

À contrario, vivre seins libre ne coûte rien (ou presque si on fait le choix d'investir dans des alternatives bien moins coûteuses). Pourquoi racheter à contre-coeur un lot de soutien-gorges dès que vous changez de bonnet alors que vous pourriez tout simplement... vous en passer? et ne plus vous prendre la tête? :) Ne plus dépenser inutilement pour des portes-seins n'est pas une solution réservée aux pauvres, il s'agit simplement du bon sens en terme de budget, en plus de préserver sa santé.

Réfléchissez à tout ce que vous pourriez faire en supprimant les choses inutiles qui grèvent votre budget...

8. Révélation : en fait, les boobs à l'air, tout le monde s'en fou !

[ image: sans-soutien-gorge3.jpg ]
Une femme sans soutien-gorge dans la rue. Quoi de plus normal en fait? Demain, ce sera peut-être tellement courant qu'on en parlera même plus!

Il est vrai que notre société actuelle est obnubilée par les apparances, OK. Mais rappelez-vous toujours que le monde ne tourne pas autour de votre petite personne!

La plupart des gens ne remarqueront même pas que vous ne portez pas de soutien-gorge... et n'en ont de toute façon rien à faire, que vous en portiez ou non. À vrai dire, parmi les quelques personnes qui vous feront des remarques, se sont généralement des gens un peu relou ou trop conformistes... un bon moyen de les repérer ;-)

En fait, ce sont surtout les femmes qui seront désagréables (ne sont-elles pas un peu trop conformistes justement?). Mais souvent, les gens seront simplement étonnés de cette pratique qu'ils ne connaissent pas... N'oubliez pas que c'est l'occasion d'un dialogue : vous avez une belle opportunité de leur expliquer pourquoi vous le faites... et peut-être de les convaincre de vous suivre :-)

Quelques témoignages...

Je vous propose maintenant d'approcher la question des seins libres au travers de quelques témoignages de femmes qui ont laissé le soutien-gorge au placard, ainsi qu'un diaporama et des conférences côté sciences. Ce serait dommage de passer à côté vu leur intérêt!

La réflexion saine de Marine, 19 ans, sur la liberté de ne pas porter de soutien-gorge.

Vivre sans porter de soutien-gorge? Mon expérience...
Diaporama d'Yves
Conférence Thierry Adam
Conférence JDR2
Conférence JDR1
Le point de vue de sportives
No bra : ma vie sans soutif!
reasons to go braless
Les dessous du soutien gorge
Adieu soutif - Partie 2
Pourquoi je ne porte plus de soutien gorge?
Sans soutien gorge?! expérience et conseils pratiques
UPDATE : Toujours pas de soutien-gorge ?
ADIEU LES SOUTIIIIIFS !
PLUS DE SOUTIFS ? | CINDY DSLV
La vie sans soutien gorge, (ou s'affranchir des injonctions)
6 MOIS SANS SOUTIEN GORGE : Seins qui tombent ? Comment arrêter ?
[GTK n°9] - Pourquoi je ne mets plus de soutien-gorge - SIDJIE
On fait tomber le soutif
UN MOIS SANS SOUTIF: LE REGARD DES GENS
1 AN SANS SOUTIF ? CA TOMBE ? C'EST MOCHE ?

La vérité sur les seins...

Rappel : c'est quoi les seins?

Les seins chez la femme sont consitués de deux mamelles paires, dont la particularité la plus visible est d'être développés en permanence, depuis leur apparition à la puberté. Cette particularité est unique chez les mammifères. Le rôle premier des seins est de nourrir les enfants dans les premières années de la vie. Ils sont clairement et objectivement des merveilles de l'évolution, en apportant tout ce dont le jeune enfant a besoin en nutriments, mais aussi en anticorps et éléments nécessaires au bon fonctionnement du système immunitaire.

Cependant, chez l'humain, comme dit précédement, les seins sont développés en permanance depuis la puberté... et cela n'est pas le fait du hasard!

Chez l'humain, les rapports sexuels se font de face. Il s'agit encore d'une exclusivité dans la nature! La poitrine joue un rôle important dans les préliminaires et durant le sexe. Les seins attirent particulièrement les hommes (les mâles quoi) qui aiment jouer avec. Les femmes apprécient les caressent de leur partenaires, qui leur apportent du plaisir... jusqu'à pour certaines parfois l'orgasme par stimulation des seins!!

Rappelons un petit détail qui a son importance : les seins sont cablés directement au cerveau. La stimulation du partenaire sexuel donne du plaisir mais pas seulement... La lactation du nourrisson

[en cours de rédaction]

Anatomie du sein

[image: anatomie du sein]
Schéma de l'anatomie du sein, volontairement caricatural et non à l'échelle, permettant de comprendre son organisation.

Les seins sont majoritairement constitués de graisses. La proportion de ces tissus adipeux varie grandement d'une femme à l'autre, ce qui donne des volumes très différents. Cependant, même les tous petits seins peuvent remplir leur fonction d'allaitement! Au moment de la grossesse, tous prennent naturellement du volume en se remplissant de lait pour remplir leur rôle nourricier. Et pour cause, tous les seins sont architecturés de la même manière et possèdent les mêmes éléments!

Vu sous cet angle, on pourrait croire que la poitrine est une masse molle sans consistance et vouée à s’effondrer sous son propre poids... mais la nature est bien faite.

Les ligaments de Cooper n'ont été identifiés que depuis quelques décénies. Leur rôle a pendant longtemps été sous-estimé. Ils représentent le principal moyen de maintien de la poitrine et s'organisent à la manière d'un filet de suspension qui entoure et structure la poitrine. La forme des seins est due en partie au positionnement et à l'état des ligaments de Cooper. Il existe en pratique une très grande diversité de poitrines... et les gens ne sont pas forcément au fait de cela! Pour vous en rendre compte, vous pouvez par exemple consulter le site 007b.com qui expose la réalité sur la diversité des seins, et cela, vous ne le verrez pas dans la plupart des magazines!

[image: all boobs are ok]
Tous ces seins sont parfaitement normaux! Ne vous laissez pas culpabiliser par les médias qui offrent une vision biaisée de la réalité!

[en cours de rédaction]

Un soutien-gorge? Mais pour quoi faire?

La poitrine a toujours été l'objet d'attentions multiples et variées suivant les civilisations, les cultures, les époques. Depuis le début du 20ème siècle en Europe, on considère cet organe comme fragile et devant être maintenu sous peine de s'abîmer et de s'éffondrer... ceci ne reposant pourtant sur aucunes preuves!

Quand on y réfléchit un peu, affubler les femmes d'un porte-mamelles est une idée saugrenue... et qui se révèle aussi aujourd'hui, avec le recul, une idée dangereuse...

[en cours de rédaction]

Mettons de côté les idées reçues!

"Hein, quoi!? Ne plus porter de soutien-gorges? pour ma santé? C'est une blague? Je ne pourrais pas m'en passer, c'est impossible, j'ai trop mal sans soutif!! Et je ne veux surtout pas que mes seins se transforment en gants de toilettes à 30 ans..."

Une jeune femme terrifiée

Pourtant, au delà des préjugés, et de toute l'émotion que cette idée dérangeante peut susciter, des scientifiques de nombreux pays se sont penchés depuis plusieurs décennies sur cet accessoire si familier... et ont démontrés, que contrairement aux idées reçues, le soutien-gorge s'avère néfaste pour la santé, et en particulier pour les seins... ptôse, irritations de la peau, douleurs, kystes... les problèmes engendrés sont nombreux et méritent d'être connus de toutes et de tous, car ils ne sont loin d'être négligeables!

Les problèmes liés au port du soutien-gorge

Votre attention! Cette partie sur les dangers des soutien-gorges me parait de la plus haute importance! Ces menaces sur la santé sont encore trop peu évoquées publiquement... pourtant elles sont bien une réalité et il s'agit d'une question de santé publique!

Comme nous le disions, du point de vue de la santé, le soutien-gorge n'est pas du tout votre ami! Les risques liés au port du soutien gorge sont nombreux et variés. Peut-être n'imaginiez-vous pas tout le mal qu'il peut occasioner à la longue, à force d'en porter... Voici donc un résumé des risques connus à ce jour, liés au port quotidien du soutien-gorge :


[image: marques rouges du soutien-gorge]
Un exemple très classique de marques rouges laissées par un soutien-gorge. Une situation hélas trop banale illustrant l'agression sur la peau et la compression du système lymphatique. Beaucoup de femmes rencontrent ce problème désagréable en fin de journée, les marques pouvant persister sur une durée plus ou moins longue, de plusieurs heures. Pourtant, elles devraient être prises au sérieux : il s'agit de l'avertissement du corps contre une aggression manifeste...

Avouez-le : parmi tous ces problèmes, vous en avez déjà forcément rencontré un ou plusieur, non? Ils sont malheureusement le quotidien des femmes, mais il devrait en être autrement... raison de plus pour continuer à lire :)

De tous ces problèmes ressort une idée directrice : le soutien-gorge entrave le fonctionnement normal de la poitrine et exerce une contrainte néfaste sur le corps. Si les effets sont limités avec un soutien gorge léger (style triangle ou haut de bikini), ils peuvent être très importants et atteindre un niveau dangereux avec un soutien-gorge rembourré à armature et/ou trop serré. Les risques sont bien sûr fortement corrélés au temps de port quotidien du soutien gorge : entre quelques heures par jour (de préférence moins de 12) en semaine et 24h/24, il y a un gouffre énorme. Les problèmes augmentent de façon exponentielle avec la durée. Donc moins on en porte, mieux on se porte!

Il en va de votre santé... Même si cela peut vous sembler infaisable immédiatement, se passer des soutifs est parfaitement réalisable, mais demande quelques efforts et de la patience...

Le soutien-gorge est en réalité un faux besoin

Contrairement aux idées reçues, le soutien-gorge ne relève pas d'un besoin naturel. Il constitue en réalité une norme sociale gagnant progressivement le monde entier, une vision associée à la femme moderne, coquette et prenant soin d'elle. Pour se conformer à cette injonction pesante, la plupart des femmes portent quotidiennement cet accessoire, sans vraiment s'interroger sur son bien-fondé, en totale méconnaissance des risques, et surtout, n'imaginant pas pouvoir s'en passer! Le manque d'informations et la pression sociale ont malheureusement répandu des idées fausses sur les seins et le port soi-disant obligatoire du soutien-gorge. Malgré l'existence de nombreuses évidences, la vérité a du mal à encore un peu de mal à se faire connaître...

Freetheboboies.fr a été créé dans le but d'informer le grand public sur les réalités cachées du soutien-gorge. Il s'appuie sur des réalités et des faits vérifiables. Ce que vous allez lire vous étonnera peut-être, mais il conviendra dans ce cas de faire ce qu'il y a de plus évident : tenter vous-même l'expérience des seins libres pour vous rendre compte de la réalité.

[ image: keep-calm-and-take-off-your-bra.png ]

Porter un soutien gorge ne permet pas à la poitrine de se maintenir mieux dans le temps, c'est même tout le contraire! En portant un soutif tous les jours, les mécanismes de soutien du sein ne sont plus sollicités et deviennent "paresseux", s'étiolent, s'affaiblissent, favorisant sa chute. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce point précis, je vous encourage à consulter la page comment le soutien gorge fait tomber les seins? À contrario, ne plus en porter permet à votre poitrine de reprendre une dynamique et un comportement normal, qui n'est pas possible autrement qu'en relâchant la pression, en lui laissant "vivre sa vie". Les effets bénéfiques s'observent alors plus ou moins rapidement suivant les femmes.

Pour comprendre tout cela, il faut le vivre ;-) Êtes-vous prête à relever le défis?

Vivre sans soutien-gorge : concrètement, quels bénéfices?

Que va-t-il réellement se passer si vous décidez d'abandonner les soutien-gorges? Quels sont les effets bénéfiques observés? Est-ce que c'est magique? Certains points risquent peut-être de vous étonner!

liberée...délivréeee!
"Libérée... délivrée!! Je ne mentirai plus jamais!" C'est exactement ce que décrivent les femmes ayant arrêté de porter des soutien-gorges, et ce dès les premiers jours.

Comme vous avez pu le lire, contrairement aux idées reçues, la poitrine évolue très favorablement lorqu'on arrête de porter des soutien-gorges! Les effets bénéfiques des seins libres sont nombreux, variés, surprenants et s'observent en général assez rapidement, dès les premiers jours. Le raffermissement de la poitrine est l'un des premiers signes visibles de son évolution. Suivant l'âge, l'état du sein, de la peau, etc, ce processus peut prendre plus ou moins de temps (de quelques jours pour le raffermissement jusqu'à 2 ou 3 années pour la remontée maximale des mamelons!) et les bénéfices diffèrent évidement selon les femmes.

Je ne cherche pas à vous mentir ou vous induire en erreur : ne vous attendez pas non plus à retrouver la poitrine de votre adolescence! Cela serait un peu illusoire... Les améliorations sont belles, plus ou moins conséquentes dans la durée, mais il n'y a pas de "miracle" (en tout cas tout dépend où vous placez la barre!).

Le mythe du soutien-gorge

Auriez-vous jamais imaginé auparavant qu'une femme n'ait pas besoin de porter un quelconque soutien-gorge, souvent même pour faire du sport? Que ceux-ci soient dangereux, favorisent l'apparition de kystes et de cancers? Qu'ils soient plus une gêne qu'un soulagement au quotidien? Eh bien, c'est pourtant la réalité... une réalité à l'opposé des mythes et des images collectives largement répandues... d'autant plus qu'à notre époque, certains lobbys économiques n'ont aucun intérêt à informer leur clientèle des risques potentiels, et voir ainsi mécaniquement leur fond de commerce menacé...

À cela s'ajoute la réticence à l'idée qu'une solution aussi simple existe pour améliorer sensiblement la vie des femmes au quotidien! C'est pourtant une réalité! Ces lourdes inerties sont bien entendu au détriment de la santé des femmes, mais n'empêchent en rien de pouvoir changer les choses. Ne plus porter de soutien-gorge ne résoudra pas tous vos problèmes mais vous aidera beaucoup dans la vie de tous les jours, ainsi qu'à vous accepter telle que vous êtes.

Vous trouverez plus bas plusieurs vidéos très intéressantes, des références de livres, ainsi que divers articles et discussions sur le web, relatives à l'abandon du soutien-gorge. Il s'agit là (à mon sens) d'un condensé des éléments les plus pertinents que l'on puisse trouver sur internet (en tout cas en français). En effet, après quelques recherches, j'ai constaté que beaucoup d'informations s'avèrent redondantes, déformées, mal interprétées, etc... il règne en conséquence une certaine confusion autour du sujet, ce qui explique la nécessité de faire le tri parmi toutes la masse d'informations, d'où mes suggestions d'articles plus bas. Vous pourrez bien sûr trouver davantage d'infos en cherchant sur le web par vous-même (aussi en anglais). Si vous le pouvez, n'hésitez pas à chercher dans d'autres langues. Et bien sûr, si vous trouvez quelque chose d'intéressant que j'aurais zappé, n'hésitez pas à me le faire savoir!

Je vous souhaite d'agréables lectures!

Témoignages, blogs, vidéos... pour tout comprendre!

Passons maintenant aux choses sérieuses! Vous trouverez dans ce tableau une part très importante du blog : des témoignages (parfois surprenants) de femmes qui ont abandonné le soutien gorge, toutes pour leur plus grand bonheur. L'objectif : comprendre les bienfaits de vivre seins libres, pour votre santé, votre bien-être, votre estime, mais aussi montrer à votre entourage que la pratique relève simplement du bon sens.

Astuce : si vous consultez le site depuis un smartphone, inclinez-le en mode paysage pour un meilleur affichage du tableau.

Liens utiles (cliquez pour ouvrir dans un nouvel onglet)
Logo Site Type Résumé
all-natural.pngall-naturalall-naturaltémoignages
Prevention and Treatment of Fibrocystic Breast Disease
Comment des femmes se sont débarrassées de kystes au sein... en retirant simplement le soutien-gorge de leurs vies. Article et témoignages en anglais.
amessi.pngamessiamessiarticle
Soutien-gorge et Cancer du Sein ? Les dangers du soutien-gorge
Amessi.org revient sur le lien entre le soutien-gorge et le cancer du sein.
artetcouture.jpgart et coutureart et coutureblog
Soutien-gorge : cancer et affaissement des seins?
On parle de l'abandon du soutien-gorge sur le blog d'une jeune créatrice de mode. Les commentaires sont également intéressants, n'oubliez pas de les regarder.
aureliebonetti.jpgaureliebonettiaureliebonettiblog
Feu mon soutien-gorge et moi
Aurélie, musicienne thérapeute, a plus de 40 ans et est mère de 3 enfants. Dans son chemin de reconnexion à sa nature féminine profonde, elle a décidé de se passer de soutien-gorge, même avec une forte poitrine, 95F. En seulement 3 semaines -- souvent le temps nécessaire pour perdre une habitude -- sa poitrine est redevenue "vivante". Aurélie apprécie cette libération et les améliorations dans sa vie quotidienne. Un beau témoignage à lire.
boeingbleudemer.pngboeing bleu de merboeing bleu de merblog
Le soutien-gorge, ce vêtement que je ne supporte plus!
Cynthia souffre du syndrome du défilé thoraco-brachial, une pathologie assez douloureuse. Depuis qu'elle ne porte plus de soutien-gorges, ses douleurs ont été sensiblement réduites... une évidence de plus que le soutien-gorge peut aggraver des pathologies déjà existantes! Il n'y a aucune honte à s'en passer, même au travail, surtout pour raisons médicales!
charlie_o_plumes.pngCharlie o plumesCharlie o plumesblog
Bye bye soutien-gorge !
Charlie o plumes revient sur les mécanismes qui l'ont poussée à l'adolescence à mettre des soutien-gorges... qui l'ont toujours fait souffrir. Quelques années plus tard, elle assume ses seins et décide de s'en libérer, sport inclus. Son conseil : essayez!
dark-maman.pngdark-mamandark-mamanblog
Mes seins en liberté
Dark-Maman évoque sa transition vers les seins libres.
doctissimo.pngdoctissimodoctissimoforum
sans soutien gorge
Une (longue) discussion autour de l'utilité du soutien-gorge. Un concentré de témoignages et d'avis!
eclectikgirl.pngeclectik girleclectik girlblog
C'est décidé : je ne porte plus de soutien-gorge !
Eclectik Girl témoigne de sa prise de conscience au sujet du soutien-gorge ainsi que de son passage seins-libres. De nombreux commentaires d'internautes sont présents.
ecologielibidinale.pngecologielibidinaleecologielibidinaleforum
Et les soutiens-gorges?
Un forum où l'on parle de soutien-gorges!
soutien-gorge-cancer.jpgen librairieen librairieLivre
Le Soutien-gorge et le Cancer du sein : Une lingerie de séduction dangereuse ?
Livre publié aux Éditions Vivez Soleil.
C'est ce livre qui fut le premier à démarrer la polémique autour du soutien-gorge.
vetements-qui-tuent.jpgen librairieen librairieLivre
Ces vêtements qui nous tuent.
Ces vêtements qui nous tuent Dr. Anna-Maria Clement
Livre qui explique pourquoi les vêtements synthétiques représentent un danger pour la santé. Le premier chapitre est consacré aux soutien-gorges, qui pour la plupart sont fabriqués avec ces matières à risques. Très instructif... et effrayant.
kaufmann.jpgen librairieen librairieLivre
Corps de femmes, regards d'hommes - sociologie des seins nus sur la plage
Par le sociologue Jean-Claude Kaufmann.
Ce livre ne parle pas des dangers du soutien-gorge, mais il peut être distrayant à lire car il fait une analyse très fine du regard des femmes et des hommes sur la poitrine et le corps, selon les situations, l'âge, etc. à lire si vous avez un peu de temps libre!
fancy_lily.pngFancy LilyFancy Lilyblog
Soutien-Gorge : Pourquoi j'ai arrêté d'en porter.
Fancy Lily revient sur son acceptation de sa petite poitrine... et comment elle en est arrivée naturellement au sans-soutif. De nombreux commentaires!
adosfr.pngforum.adosforum.adosforum
Aller en cours sans soutien-gorge
freyja-by-daisy.pngfreyjabydaisyfreyjabydaisyblog
Pourquoi je ne porte plus de soutien gorge?
La rédactrice du blog Freyja by Daisy explique avec pédagogie pourquoi elle ne porte plus de soutien-gorges. L'article est en miroir avec sa vidéo (accessible plus haut dans les vidéos). De nombreux commentaires à lire sur le blog.
gynecologie_du_sport.jpggoogle / librairiegoogle / librairielivre
Gynécologie du sport
Au travers de son ouvrage, Gynécologie du sport, Thierry Adam évoque à plusieurs endroits les problèmes que pose le soutien gorge. Seules certaines parties du livres sont consultables librement. Vous pouvez rechercher des mots-clés via la barre de recherche située sur le bandeau gauche de la page.
corps-humain-pouvoir-autoguerison.jpggoogle booksgoogle booksextrait de livre
Le corps humain et son pouvoir d'autoguérison
Dans son livre Le corps humain et son pouvoir d'autoguérison, le naturopathe Yves Cassard recommande aux femmes de ne pas porter (ou le moins possible) de soutien-gorges. Extrait à visionner ici. Vous pouvez acheter ce livre en version papier en librairie.
goth-are-smiling-people.jpggoth are smiling peoplegoth are smiling peopleblog
Bilan: 6 mois sans soutif. La pratique du "no bra"
Une fois de plus, rien ne remplace l'expérience personnelle...
Après s'être informée sur les problèmes de santé liés au port du soutien-gorge, et en avoir eu assez de payer des fortunes à s'équiper, Cari a décidé de tenter le grand saut : l'expérience des seins libres. Elle revient sur sa pratique du no bra qui l'a définitivement convaincue d'arrêter les soutien-gorges.
Même avec une poitrine généreuse et atypique (75F), les seins libres se sont révélés pour elle une vraie libération. Cari n'a désormais plus de douleurs aux seins et sa poitrine est déjà remontée de 3cm en 6 mois!
Un témoignage à lire impérativement pour celles qui doutent encore que les seins libres soient envisageables au delà du bonnet B... N'oubliez pas de lire les commentaires, ils confirment son témoignage.
hamsterzebre.pnghamster zébréhamster zébréblog
[Curieuse expérience] Libérer ses nénés : ôter – enfin – son soutien gorge !
Vivre sans soutif et sans problèmes en faisant un 105D, c'est possible? Bien sûr! La très curieuse Hamster Zébré vous explique son cheminement et son expérience vers les seins libres!
hellocean.pnghelloceanhelloceanblog
Bye bye les soutien-gorges !
Grâce à la lecture de témoignages de blogueuses, qui l'ont beaucoup aidé à passer seins libres, Caro Dels a évincé le soutien-gorge de sa garde-robe. Elle partage à son tour expérience pour vous aider! Elle nous prouve qu' un 95C n'est pas un obstacle pour vivre mieux sans soutif!
hibisco_rosado.pnghibiscorosadohibiscorosadoblog
Un soutien gorge? Non merci!
Après avoir "porté ses seins comme un fardeau", malgré de nombreux soutien-gorges, la blogueuse de Hibisco Rosado s'est laissée convaincre de ne tout simplement plus porter de soutien-gorges... Une fois l'instrument de torture enlevé, ses douleurs ont disparu du jour au lendemain! La suite par ici!
journal-des-femmes.pngjournaldesfemmesjournaldesfemmestémoignages
Pourriez-vous ne plus porter de soutien-gorge ?
Des recherches médicales démontrent l'inutilité du soutien-gorge. Cet accessoire serait responsable de l'affaissement des seins. Allez-vous mettre au placard vos dessous pour autant ? à la question Pourriez-vous ne plus porter de soutien-gorge ?
kara_maria_ananda.pngkaramariaanandakaramariaanandablog
7 Things to Know About Breasts
(English content)
temple_yoni_matre.pngkaramariaananda
/ templeyonimatrekaramariaananda
/ templeyonimatre
blog
Viva la boobies. 7 choses à savoir à propos des seins
Quelques principes bons à connaître pour apprendre à aimer et respecter sa poitrine. Traduction française de l'article du site karamariaananda.com
la_vie_est_verte.jpgla vie est vertela vie est verteblog
Tu le retires ton soutif ?
Petite réflexion autour du soutien gorge par la blogueuse de la vie est verte. Quelques commentaires à voir aussi.
la-vie-simple.pngLa vie simpleLa vie simpleblog
Le soutien-gorge, objet culturel et contre-nature
Le témoignage et la réflexion de Suny sur l'utilité du soutien-gorge et notre rapport aux seins.
lavitaliteverte.pngla vitalité vertela vitalité verteblogAu travers de 3 articles, (Un bout de tissu pas si anodin, Les seins libres : retour d'expérience et Seins libres face aux regards d'autrui) Indiantigre témoigne de son abandon du soutien-gorge, pour sa plus grande libération! Preuve que même avec une poitrine généreuse, c'est possible! et conseillé!
le_forum.pngLe ForumLe Forumforum
vivre sans soutien gorge
Un forum pour discuter autour de la liberté de ne pas porter de soutien gorge. Il n'attend que votre participation!
seinsdusphinx.jpgles seins du sphinxles seins du sphinxblog
Comment mes besoins en soutien-gorges évoluent
L'auteure du blog les seins du sphinx nous raconte son détachement progressif du soutien-gorge, ainsi que ses appréhensions. Quelques moi plus tard, elle tente l'expérience : courir sans soutien-gorge! À sa grande surprise, elle ne ressent aucunes douleurs aux seins. Voir aussi l'article (J'ai testé pour toi : un footing sans soutien-gorge !) French/English.
ma_vie_sans_cruaute.pngma vie sans cruautéma vie sans cruautéblog
Toujours sans mon soutif'
L'auteure du blog Ma Vie sans Cruauté, Mimi Geekette témoigne de son abandon du soutien-gorge 3 ans auparavant, à l'âge de 20 ans. Elle évoque les aspects de sa libération d'un accessoire qu'elle considère (à juste titre) comme oppressant. Elle ne ressent depuis plus aucunes douleurs ni gênes.
madmoizelle.pngmademoizellemademoizelleforum
Les sans soutien-gorges
Une superbe discussion, assez fournie en témoignages autour des seins libres. Ces madmoizelles semblent très ouvertes sur la question, ça fait plaisir à lire! Vous verrez entre autres que les poitrines généreuses peuvent elles aussi vivre sans problèmes leur vie sans soutif!
madmoizelle.pngmademoizellemademoizelletémoignage & forum
Je fais du 100E, et je ne porte plus de soutien-gorge !
La vie sans soutien-gorge tente de plus en plus de femmes mais semble inaccessible pour celles qui ne font pas un petit bonnet. Pourtant, voici un 100E en liberté totale !
mamansnature.pngmamansnaturemamansnatureforum
soutien-gorge inutile
Discussion autour de l'utilité du soutien-gorge.
meme-dans-ses-orties.pngmémé dans ses ortiesmémé dans ses ortiesblog & témoignages
Je ne porte pas de soutien-gorge!
Marie, 29 ans, est allée à la rencontre de 6 femmes qui se sont libérées du soutien-gorge et a recueilli leurs témoignages. De nombreux commentaires positifs viennent s'y ajouter, venant pour certains de femmes avec des bonnets généreux. À lire absolument!
passeportsante.pngpasseportsantepasseportsanteblog
Le soutien-gorge, un accessoire à consommer avec modération...
Quelques rappels utiles sur les avantages de vivre seins libres.
sans-contraintes.pngsans contraintessans contraintesarticles / vidéos
Vivre sans contraintes
"Ne jamais porter de soutien-gorge et/ou de petite culotte quotidiennement n'est pas une perversion. C'est un véritable style de vie qui permet de se sentir bien et en harmonie avec soi."
santenatureinnovation.pngsantenatureinnovationsantenatureinnovationarticle
Édition spéciale : le dépistage du cancer du sein est dangereux
Le dépistage systématique du cancer du sein par mammographie est dangereux... Une étude canadienne de grande ampleur confirme que:
--> le dépistage du cancer du sein ne diminue absolument pas le nombre de morts par cancer du sein
--> il augmente de façon drastique (+22%) le risque de se faire diagnostiquer un pseudo-cancer, qui n'aurait jamais évolué ou aurait disparu spontanément.
slideshare.pngslideshareslideshareprésentation
Le danger du soutien-gorge version 5.2
Le danger du soutien-gorge version 5.2, LE diaporama à voir absolument pour laisser tomber le soutien-gorge définitivement...
Le danger du soutien gorge. De nombreuses études mettent en avant le risque du blocage des fluides corporels dans les seins à cause du soutien gorge, fluides qui ne pourront pas éliminer les toxines, développant alors kystes, fibrokystes puis tumeurs cancéreuses. Il a été démontré également que le soutien gorge fait chuter les seins plus qu'il ne les soutient, en rendant les muscles et ligaments de Cooper atrophiés par manque d'exercice et de mouvement. Le soutien gorge est en fait un problème social dans notre société, un business très lucratif pour l'industrie textile, mais qui n'a aucune nécessité médicale.
slideshare.pngSlideshareSlidesharePrésentation
The hazards of wearing a bra 5.2
The hazards of wearing a bra 5.2 - English version
The danger of bra. Many studies highlight the risk of blockage of body fluids in the breast due to the bra, fluids can not eliminate toxins, while developing cysts fibrokystes and cancerous tumors. It was also demonstrated that the bra is falling breasts more than it supports, making the muscles and ligaments of Cooper atrophied by lack of exercise and movement. The bra is actually a social problem in our society, a very lucrative business for the textile industry, but that has no medical necessity.
sous_notre_toit.svgsous notre toitsous notre toitblog
Vivre sans soutien-gorge
Le témoignage de la blogueuse Nya, qui avec une petite poitrine a décidé d'arrêter de porter des soutien-gorges. De nombreuses internautes ont répondu à son témoignage, dont certaines avec des bonnets généreux qui rejoignent tout à fait son avis et s'en passent également. À lire!
ton-petit-look.pngton petit lookton petit lookblog
Comment réussir à #FreeTheBoobs si vous portez du D et plus!
Roosa-Karoliina Maunula nous prouve qu'une fille faisant un bonnet D peut très bien s'habiller sans soutien-gorge, tout en étant élégante et à l'aise.
tribulations_rousse.pnguneroussebiouneroussebioblog
Pourquoi porte-t-on des soutien-gorges ?
Une jeune femme, Uneroussebio partage son témoignage concernant l'arrêt du port du soutien-gorge... la preuve que même avec un bonnet D, c'est possible! ;-)
ufc.pngUniversité de Franche-ComtéUniversité de Franche-ComtéVidéo
«Seins et sport» par le Docteur Jean-Denis Rouillon
Dans le cadre le cadre des journées Bien-être au Campus, co-organisées par l'U-sports, le CROUS et le SUMPPS, le Dr. Jean-Denis Rouillon, professeur émérite à l'UPFR Sports revisite la question du sein en lien avec la pratique du sport. Il remet en cause à la fois sa fragilité et l'utilité du port du soutien-gorge. Cette conférence a été filmée le 17 Octobre 2013 dans l'amphi de l'UPFR sports, à Besançon.
vimeo.pngviméoviméoVidéo
Le sein de la sportive
Dr Thierry Adam (gynécologue, médecin des équipes de France féminines de cyclisme) « Le sein de la sportive » Dans le cadre du colloque pluridisciplinaire « Le sein et ses représentations, Femme, médecine et société » organisé Jeudi 10 Octobre 2013 par le laboratoire C3S (culture sport, santé, société) à l'amphithéâtre de l'UPFR des sports, le Dr Thierry Adam (gynécologue, médecin des équipes de France féminines de cyclisme) traite du « sein de la sportive ».
vimeo.pngviméoviméoVidéo
La fragilité du sein revisitée
Jean-Denis Rouillon (UFC) « La fragilité du sein revisitée » Dans le cadre du colloque pluridisciplinaire « Le sein et ses représentations, Femme, médecine et société » organisé Jeudi 10 Octobre 2013 par le laboratoire C3S (culture sport, santé, société) à l'amphithéâtre de l'UPFR des sports, Jean-Denis Rouillon (UFC) remet en cause les doxas associées au sein et notamment sa fragilité.
vimeo.pngviméoviméoVidéo
Témoignages : Le point de vue de sportives ayant participé au protocole de recherche
Dans le cadre du colloque pluridisciplinaire « Le sein et ses représentations, Femme, médecine et société » organisé Jeudi 10 Octobre 2013 par le laboratoire C3S (culture sport, santé, société) à l'amphithéâtre de l'UPFR des sports, 3 sportives reviennent sur leur expérience du protocole orchestré par J.-D. Rouillon. Avec Geneviève Belot (osthéopathe), Ophélie Boxberger (athlète de Haut niveau et professeur d'éducation physique) et Aude Stebe-Rivet (masseur-kinésithérapeuthe)
vimeo.pngViméoViméoVidéo
Histoire d'un buzz
En bonus : la vidéo de Jean-Denis Rouillon (UFC) « Histoire d'un buzz » revenant sur l'hyper-médiatisation de son étude sur le port du soutien gorge.
vinted.pngvintedvintedforum / témoignages
Trois ans sans soutien gorge
Le superbe témoignage d'une jeune vintie, athlétique avec un 85C, est le point de départ d'une discussion très intéressante de plusieurs pages et assez favorable au non-port du soutien-gorge. À lire en priorité!
vinted.pngvintedvintedforum
Sans soutif - comment assumer au travail?
Une discussion pour se déculpabiliser d'être seins libres au travail, avec pour celles qui rencontrent des problèmes, des astuces et des conseils sur les vêtements les plus adaptés et discrets.
vinted.pngvintedvintedforum
adepte du "no bra"
un concentré de témoignages de filles passées au nobra.
vinted.pngvintedvintedforum
No bra (no chocola :P )
Encore un topic vinted sur le nobra ;-)
vivre_vert.pngvivre greenvivre greenblog
J'ai jeté mon soutif
Le témoignage et la réflexion de Marine sur le port du soutien-gorge. Après avoir libéré Bonnie & Clyde de ce petit morceau de tissu, elle n'a aucunement l'intention de revenir en arrière! Vraiment, cette drôle de décision a été la source d'un confort incomparable.


Comme vous avez pu le constater, lorsqu'on cherche juste un tout petit peu, on découvre qu'il existe un grand nombre de témoignages de femmes s'étant libérées du soutien gorge, pour leur plus grand bonheur! Parmi elles, certaines disposent même d'une poitrine volumineuse, preuve que les seins libres ne sont pas réservés exclusivement aux petits bonnets ! Pour ces dernières en particulier, ne plus porter de soutien-gorges est une véritable libération, le soulagement d'une pression invisible, une forme de renaissance de leur féminité.

J'espère sincèrement que ces témoignages vous aiderons à reconquérir cette liberté toute naturelle de vivre sans la contrainte et la dépendance d'un tel accessoire... Rappelons qu' il s'agit d'une démarche personnelle et que seule vous-même, par votre motivation, serez en mesure de faire aboutir!

Par ici la suite de la visite !

Nous avons vu beaucoup de choses jusqu'ici, mais n'en restons pas là! Vous pouvez dès maintenant continuer l'exploration et la compréhension de la démarche vers les seins libres. Ces quelques articles vous intérresseront probablement:

Vos commentaires

Merci pour vos nombreuses participations! Les commentaires étant très nombreux, ils ont été déplacé vers une page dédiée : rejoindre les commentaires